L'Écho des choses

L'ÉCHO DES CHOSES
Cette expérience interactive est un ready-made et une sculpture lumineuse. L’œuvre explore notre relation avec les images-lumières en tant que langage du 21iem siècle. L'image-lumière est autant une saturation lumineuse perçu par notre iris qu'un vecteur de possible qui aura un impact dans la réalité. Dans une salle plongée dans l'obscurité repose un prisme transparent sur lequel est déposé un écran d'ordinateur qui pointe vers l'intérieur du prisme. Le public écrit un mot dans le moteur de recherche. Les images du Web sont alors dissoutes en lumière. La lumière d'une image se diffuse dans les parois du prisme et se reflète sur le socle blanc. C'est une présence immatérielle; une présence lumineuse. Les auras de couleurs changent selon les images qui défilent. Les gens peuvent regarder la présence lumineuse abstraite ou se déplacer pour regarder sous le prisme l'image qui produit les couleurs. L’œuvre engage le public dans l'espace et la matérialité de la lumière, leur présences change la perspectives de la scène.

Par l'utilisation d'un prisme en acrylique provenant d'une exposition du Musée des Beaux-arts de Montréal, l’œuvre pose aussi un commentaire sur la matérialité de l'art comparativement à celle qui se déploie dans le Web. Des espaces virtuels comme Facebook ou Instagram, la réalité virtuelle, la réalité augmenté ou les expositions en ligne d'art Web en sont quelques exemples.

Cent ans après la création de La roue de bicyclette (1913) de Duchamps, ce n'est plus la mécanique de la roue qui aurait pu fasciner Duchamps mais les écrans-lumières qui illuminent nos visages quotidiennement.

Réalisation fait avec le programme «Une école accueille un artiste»

          

 

 

Lumière générée avec le recherche du mot «néon»

L'Écho des choses, Montréal (CA), 2018. Photo : Manuel Chantre
L'Écho des choses, Montreal (CA), 2018. Photo : Manuel Chantre

Lumière générée avec le recherche du mot «océan»  

L'Écho des choses, Montréal (CA), 2018. Photo : Manuel Chantre

L'aura de couleur est générée avec le recherche du mot «magenta»

L'Écho des choses, Montréal (CA), 2018. Photo : Manuel Chantre

Lumière générée avec le recherche du mot «océan»

L'Écho des choses, Montréal (CA), 2018. Photo : Manuel Chantre

Le public regarde les images par en dessous comme au travers du prisme.
Lumière générée avec le recherche du mot «tulip Garden»

L'Écho des choses, Montréal (CA), 2018. Photo : Manuel Chantre
L'Écho des choses, Montréal (CA), 2018. Photo : Manuel Chantre

Technique: Écran d'ordinateur, boîte en acrylique, ordinateur + clavier, internet Wifi ou câble, deux socles de 2 x 2 x 3 pieds blancs.

Dimensions:  53 x 25,5 x 61cm  /  21 x 10 x 24pouces

Crédits:
Conception, assemblage, programation: Manuel Chantre
Collaborateur à la programation: Sébastien Gravel
Montage de la vidéo: Manuel Chantre
Model: Laura Gagnon

                 

HAUT